"Bypass en oméga plus remboursé en France, ce qu'il faut savoir", par le Pr Jean-Marc Chevallier

Chère Madame, cher Monsieur.

Je vous ai opéré(e) car vous m’avez fait confiance.

Je vous ai fait un bypass à une suture que certains appellent « Minibypass ».
Vous avez probablement entendu dire que cette intervention n’était actuellement plus remboursée par la Sécurité Sociale en France. Cette situation vous amène naturellement à vous poser des questions auxquelles je tenais à répondre.

Cette décision exclusivement française résulte d’erreurs commises par quelques chirurgiens dans la réalisation de ces interventions conduisant à des dénutritions par carence.
Rassurez-vous, si vous avez été opéré(e) par mon équipe à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, vous ne risquez pas ces complications.

Cette situation nécessite quelques explications techniques.

Le bypass classique (dit « en Y ») est une dérivation de l’intestin qui conduit à réaliser deux sutures digestives. Le risque de complication immédiate étant la perte d’étanchéité des sutures, lorsqu’il existe deux sutures il y a deux risques. Il y a plus de vingt ans un nouveau bypass a été proposé. Comme il ne comportait qu’une seule suture digestive, il a été appelé « Minibypass », terme que je n’ai jamais accepté, ou « bypass en oméga ». Le nom officiel est « bypass à une suture » (« One anastomosis gastric bypass : OAGB »).

Je pratique la chirurgie de l’obésité depuis plus de 30 ans, je fais donc partie des pionniers de cette chirurgie qui n’existait pas auparavant.
Travaillant dans un service universitaire j’ai veillé dès le début à évaluer nos résultats et à les publier dans les revues de référence. C’est pour cela que mes travaux et le service de l’Hôpital Européen Georges Pompidou sont maintenant connus partout dans le monde pour la chirurgie de l’obésité.
J’ai été Membre fondateur, trésorier, secrétaire général puis Président de la Société française de Chirurgie de l’Obésité (SOFFCO-MM). En 2009 j’ai été Président à Paris du 14e Congrès Mondial de la Fédération Internationale (International Federation for Surgery of Obesity, IFSO), puis membre du Conseil d’Administration et je serai Président du Chapitre Européen de l’IFSO à partir de décembre 2020.

En 2006 j’ai commencé à étudier le bypass en oméga dans le but de faire progresser cette chirurgie en apportant une opération plus simple. Depuis 14 ans je publie nos résultats qui ont confirmé que l’OAGB était plus efficace, avec moins de complications que le bypass classique.

Dans le monde entier cette nouvelle opération a séduit les chirurgiens, devenant la troisième opération la plus réalisée (après le « bypass en Y » et la « sleeve gastrectomy »). Dans certains pays l’OAGB est même actuellement l’opération la plus réalisée (Israël, Inde …).

L’an dernier, en juillet 2019, à la demande de l’IFSO, j’ai présidé avec le Président de l’IFSO (Pr Almino Ramos) à Hambourg une réunion de consensus mondial rassemblant 52 chirurgiens experts venant de 28 pays. Ils ont répondu à 90 questions aboutissant à un consensus en faveur de cette opération.

Cette reconnaissance mondiale venait confirmer la position officielle de l’IFSO publiée en 2018.

Autant dire que la décision prise par la Haute Autorité de Santé en France va exactement en sens inverse de l’évolution mondiale. Souhaitons que cette décision, prise trop rapidement et sans concertation, ne retarde pas trop longtemps l’accès des français à la troisième opération la plus réalisée dans le monde.

Dans l’intervalle j’espère par ce message pouvoir lever tous les doutes que cette décision négative aurait pu susciter et vous assure que mon équipe et moi-même continuerons à vous apporter toute l’aide que vous pourriez souhaiter.

Je vous prie, chère Madame, cher Monsieur, de recevoir ici l’expression de mon fidèle dévouement.

Professeur Jean-Marc CHEVALLIER
Pour tout rendez-vous, veuillez contacter : secretariatprive.jmchevallier@gmail.com

Tél : 06 67 94 56 60

Le Docteur Jean-Marc Chevallier est ancien Professeur de Chirurgie des Hôpitaux de Paris à l'Hôpital Européen Georges Pompidou (AP-HP), responsable pendant 20 ans du Département de Chirurgie de l'Obésité et Métabolique dans le Service de Chirurgie Générale, Digestive et Oncologique. Il a également été Directeur du Département d'Anatomie (ANCRE) et de l’Équipe de Recherche URDIA N°EA 4465 à l'Université de Paris-Descartes. Il a participé à la rédaction des Recommandations officielles de prise en charge des Obèses pour l'Association Européenne de Chirurgie Endoscopique (EAES) et a été Expert National de la Haute Autorité de Santé. Membre fondateur et ancien Président de la Société Française de Chirurgie de l'Obésité (SOFFCO-MM) et du Congrès Mondial IFSO Paris 2009, il est actuellement membre du Conseil d'Administration et Président du Chapitre Européen de la Fédération Internationale de la Chirurgie de l'Obésité (IFSO).
Il assure actuellement la Direction transversale de la prise en charge de l’Obésité à l’Hôpital Privé des Peupliers à Paris 13e.

Retour