Confinement et obésité, c'est le moment de voir les choses autrement...

J’ai reçu de nombreux messages de patients déprimés après l’annonce du gouvernement sur le déconfinement à partir du 11 mai…trouvant qu’il était discriminatoire d’inciter les gens en surpoids ou obèses, déjà en souffrance, à rester confinés plus longtemps, et jugeant que c’était une atteinte à leurs libertés. 

Pourquoi cette annonce ? Vous l’avez sûrement lu ou entendu, mais 80% des patients de moins de 50 ans admis en réanimation suite à infection au coronavirus sont obèses (voir l’article du Pr Chevallier : https://bit.ly/2wwGK7x).

Vous faites donc partie des patients fragiles et il n’y a aucune stigmatisation. Simplement, l’obésité est une maladie chronique avec des comorbidités tels que le diabète, l’hypertension artérielle, l’apnée du sommeil, ...

Il s’agit donc de vous préserver et de préserver les gens autour de vous : ce virus tue et personne n’est épargné.

Je sais que c’est un moment difficile et compliqué pour nombre d’entre vous, mais soyez bienveillants avec vous-mêmes, tout simplement. Profitez du confinement pour faire un travail sur vous-même et décider de changer votre comportement, en premier lieu vos habitudes alimentaires, opérés ou non opérés. C’est le moment de voir la vie sous un autre angle, de prendre le temps d’apprendre à être tolérant et aimant avec vous-même, plus ouvert, et à voir le côté positif des choses.

Je sais, changer n’est pas une affaire facile surtout si l’on a des idées bien arrêtées et des façons de voir un peu figées. Personne ne vous juge, chacun a son histoire. Encore une fois, l’obésité est un fléau mondial qui grandit sans cesse à cause de notre environnement, de notre mode de vie qui a beaucoup changé : nous faisons les choses vite à tous les niveaux, on ne prend plus ou pas assez le temps de cuisiner et l’on consomme beaucoup de produits (très) transformés, très/trop gras, très/trop sucrés ou très/trop salés, qui n’amènent pas la satiété et n’appellent qu’à une seule chose, être consommés à nouveau ! Et en même temps, combien d’heures passées scotchés à nos écrans, à zapper d’un sujet immédiat à un autre sujet immédiat, sans prendre le temps du recul et de la réflexion, déconnectés du réel…et de soi-même ?

Alors c’est le moment d’être positif et d’avoir des projets constructifs pour l’après Covid-19. C’est le moment de prendre le temps de voir les choses autrement. Ne perdons pas de temps à voir le chaos dans le monde mais commençons par nous reconnecter avec nous-mêmes. La clé du bonheur repose en nous, dans notre cœur et dans notre esprit. Faisons de chaque jour une belle journée, tout dépend de nous car on peut commencer du bon pied ou du mauvais. 

N’oubliez pas que tous les médecins continuent à consulter (certains par téléconsultation) : vos chirurgiens, diététicien(ne)s, médecins nutritionnistes, sans oublier les psys qui sont importants en cette période car on a grand-besoin de parler de cette tragédie, c’est humain.

Soyez vigilants et prenez soin de vous et de vos proches. N’hésitez pas à m’écrire, ce sera un grand plaisir de vous répondre. À bientôt,

Nora

Retour