Ramadan et chirurgie de l’obésité : est-ce compatible ?

© CHOM-STUDIO ARLEQUIN

Si vous souhaitez pratiquer le jeûne du ramadan, il faudra bien réfléchir aux conséquences.

Comme vous le savez, l’obésité est une maladie et la chirurgie d’obésité n’est pas un simple geste chirurgical mais un traitement médical.
N’oubliez pas que la prise de vitamines suite à une chirurgie de l’obésité est indispensable, la vie durant.
Les règles diététiques doivent aussi être respectées, notamment le fractionnement alimentaire d’où l’importance de 3 repas et de 3 collations par jour.

En tout état de cause, le jeûne est formellement contre-indiqué la première année qui suit la chirurgie. Par la suite, il faut demander un avis médical.

Pour les patients opérés depuis plus de 2 ans : vous pouvez essayer… à condition de se lever le matin suffisamment tôt avant le lever du soleil pour boire et manger, et surtout de faire un repas « normal » le soir, avec une source de protéines, sans agapes ni produits sucrés.

Nora

Et n'hésitez pas à me solliciter pour des questions !
(La Maison de Nora : 07.62.49.16.15)

Retour